Ethique & Engagements 

Mentions légales 

© 2018 by Marina Martin, Hypnotist & NLP Practitioner.

Rechercher
  • Marina Martin

"L'hypnothérapie, un moyen naturel de se faire vraiment du bien"


Par Gilles Moine, La Tribune Républicaine, publié le 12 /11/2015


Bellegarde : l’hypnothérapie, un moyen naturel de se faire vraiment du bien

PUBLIÉ LE 12/11/2015

La Tribune Républicaine


Le fait est peu banal : une hypnothérapeute s’installe à Bellegarde, rue Painlevé. Début décembre, Marina proposera son aide pour résoudre toutes sortes de maux, mais attention, pas question ici de magie : l’hypnothérapie est avant tout un accompagnement de la volonté de ceux qui désirent en finir avec un problème.


Née à Lyon voici 29 ans, Marina Martin se sentit très jeune prédisposée à venir en aide à son prochain : d’où ses études d’infirmière à l’école de la Croix-Rouge Française, d’où elle sortit diplômée en 2010. Direction ensuite l’Espagne et la Catalogne avec le programme européen Erasmus, pour une formation complémentaire dans un centre de santé à Tarragone, où elle tâte du dispensaire et de la pédiatrie.


Globe-trotter

Après cette expérience, elle entre directement dans la vie active du côté de Perpignan, puis sur la Côte d’Azur, Menton, Saint-Tropez. Curieuse, désireuse de découvrir le monde, elle traverse ensuite une période globe-trotter : on la retrouve à Saint-Laurent-du-Maroni, en Guyane Française, en Inde, où elle fait du bénévolat en dispensaire et dans les rues, en Thaïlande, où elle soigne les éléphants, aux Etats-Unis, où elle accompagne des tétraplégiques, en Amérique du Sud, qu’elle visite sac au dos…

De retour en France, Marina cherche à se débarrasser de l’habitude qu’elle a prise de fumer. « Après plusieurs méthodes, confie-t-elle, j’ai testé l’hypnose. Après deux séances, le résultat était là ! Alors je me suis intéressée de plus près à cette technique. Ayant vu à travers mon métier d’infirmière les soins sous toutes leurs formes, j’avais envie d’aller chercher autre chose… Ce qui m’a plu, dans l’hypnose, c’est qu’elle rend l’humain acteur de sa santé et de sa guérison, en intervenant sur la cause plutôt que sur la conséquence d’un problème… »

Marina entreprend alors une formation spécialisée à Lyon, dans un centre agréé par la Fédération française d’hypnose et de thérapie brève ; elle décroche au passage un agrément NGH (National Guild of Hypnotism), qui permet la reconnaissance de ses compétences à l’étranger. De la théorie à la pratique, de l’évaluation en continu aux travaux sur des cas précis et des protocoles, Marina est finalement certifiée praticienne en hypnose ericksonnienne.

Envisageant dans un premier temps d’exercer en Suisse, où l’on est très ouvert aux médecines douces, c’est finalement à Bellegarde où, arrivée en janvier dernier, qu’elle décide finalement de s’installer et où elle ouvrira le 1er décembre un cabinet au 6, rue Painlevé.

GILLES MOINE

Contact :

mmartin.hypnose@gmail.com

Le dossier complet dans l’édition papier de La Tribune Républicaine de jeudi 12 novembre


http://www.latribunerepublicaine.fr/a-la-une-la-tribune-republicaine/bellegarde-l-hypnotherapie-un-moyen-naturel-de-se-ia921b0n152139



11 vues