• Marina Martin

Home Sweet Home: bien chez soi en 18 points



Être bien chez soi est essentiel. Encore plus en cette période où l’on passe le plus clair de nos journées à la maison. Cette année, notre intérieur, on l’investit. Car se sentir bien chez soi a un impact direct sur notre bonheur. On avait déjà eu deux mois pour le faire, 2020 décide de nous en donner un supplémentaire. Bonus, c’est cadeau. Alors avant de faire sa bulle d'hibernation et de réveiller en nous le pilote automatique en mode canapé Netflix, à nous d’en faire un endroit où on ne voudrait être nulle part ailleurs. Ou presque.

1. Investissez votre chez-vous. Ce n’est pas (ou plus) seulement un lieu dortoir mais un lieu de vie. Même si vous savez que ce chez-vous est temporaire, investissez-le pleinement pour le temps que vous y passerez. Les grands changements viendront après.

2. Réparez. Faites les réparations que vous repoussez depuis longtemps. Ampoule qui a grillé, robinet qui fuit, évier bouché… Reprenez les bricolages faits à la va vite qui n’avaient pas vocation à durer. Et entretenez. C’est quand même plus agréable de vivre dans un environnement fonctionnel. Et si vos petits ou gros travaux sont en dehors de votre portée, faites appel à votre maçon plutôt qu’à votre ex!

3. Triez. C’est fou parfois ce qu’on peut accumuler. Résultat, on croule et on étouffe sous une montagne d’objets. On ne retrouve plus rien et mine de rien ça épuise. Alors il est temps de faire le vide! De désencombrer. Cela veut dire se séparer de ce qu’on n’utilise pas, ce qui ne fonctionne plus ou nous rappelle de mauvais souvenirs. On sous-estime trop le poids émotionnel des objets. Ils figent, cristallisent le passé et les émotions liées. Des souvenirs pas toujours au top, qu’on traîne longtemps et deviennent une page importante à tourner pour en écrire une nouvelle, plus en phase avec qui on est et ce qu’on aspire à être.

Alors, pour faire ce tri, deux questions: « Est-ce que je l’ai utilisé dans l’année? » Et comme le prône Marie Kondo, « est-ce que je ressens de la joie quand je le vois ? » Si vous répondez non aux deux questions, sans pitié vous pouvez le jeter. Alors au panier les vêtements dans lesquels on ne se sent pas bien. Libérez-vous des vielles choses, libérez-vous de votre passé.

4. Rangez. C’est quand même plus facile de s’y retrouver dans un lieu de vie rangé. Parait-il que ça permet d’avoir l’esprit plus clair. C’est en tout cas certainement plus plaisant d’avoir un espace pratique et accessible, organisé selon l’utilité, quotidienne ou à moindre fréquence. Éviter la tentation du cache misère stocké en vrac à l’abri des regards et passez vos placards et votre cave par les cases tri et rangement également. Et pour éviter de s’éparpiller, on peut se cantonner à une boite à bazar, seul endroit où il est autorisé (sans compter la chambre de votre ado si vous en un avez à la maison!).

5. Procédez au grand nettoyage. Faites un gros coup de ménage. Une maison dans laquelle on se sent bien est une maison propre. Alors changez les draps, lavez les housses, comme un grand nettoyage de printemps en avance. Et prenez le pli de faire au fur et à mesure: le lit le matin, la vaisselle après les repas…

6. Libérez l’espace. Ré agencez vos pièces, facilitez le passage, bougez les meubles, tentez des aménagements, mettez du mouvement pour donner encore davantage une impression d’espace. Avec l’illusion d’un intérieur tout nouveau.

7. Délimitez des espaces. Sans forcément cloisonner. A chaque endroit son ambiance et sa fonction. Plus particulièrement avec le retour du télétravail. Même si ce n’est qu’une chaise et un coin de table ou un fauteuil derrière un paravent. Ça permet de mieux se mettre dans le bain quand on y est et de délimiter les temps de travail ou de détente. Prévoyez un endroit où ranger votre matériel (ordi, dossiers) à la fin de la journée quand vous n’en avez plus l’usage. Il est plus aisé de couper quand on ne l’a pas sous les yeux en permanence, pour laisser la place à votre vie perso. Car si c’est pour une journée, on s’accommode de pas grand-chose. Mais quand ça devient régulier, il est important d’avoir un lieu dédié.

8. Vous créer un espace cocon. Un endroit où vous couper du monde et où vous retrouver. Avec des matières douces dans lesquelles on a envie de se pelotonner. Coupé du vis à vis (rideaux!). Une lumière tamisée, voire des bougies pour une ambiance feutrée. Peut-être un coin de votre canapé avec une musique douce et quelques coussins confortables. Un endroit accueillant, apaisant et chaleureux. Vous pouvez pareillement vous concocter un kit spécial cocooning avec à l’intérieur, des chaussons ou chaussettes épaisses, un grand plaid tout doux où vous emmitoufler, une bouillotte, et un petit carnet pour élaborer votre guide des parfaites vacances à domicile.

9. Redonnez une nouvelle vie à d’anciens objets. Donnez un coup de jeunesse à vos meubles anciens: ponçés, patinés ou laissés bruts. Détournez-en quelques-uns : la casserole de mamie se transforme en pot de fleurs, une valise montée sur pieds en table basse… Une seconde vie pour vos objets de famille et un nouvel intérieur à moindre coût. Et en plus ça occupe!

10. Jetez un œil à votre déco. Est-ce qu’elle se fond dans la tendance ou vous ressemble-t-elle? Une déco au top ne signifie pas nécessairement style épuré, livres soigneusement empilés, plaid négligemment jeté et coussins rembourrés. Votre home sweet home est un espace pour affirmer votre singularité. Créer un intérieur à votre image. Et si on ne peut pas être complètement authentique chez soi, alors où ? La déco, c’est la révélatrice de votre caractère, de vos goûts, de votre parcours. Un prolongement de soi. Il est indispensable qu’elle vous ressemble pour être à l’aise. Alors comment faire? Plutôt que partir en « mission rond-point » chiper quelques fleurs de pampa « parce que c’est vraiment sympa », personnalisez-la! Mettez à contribution vos talents: peinture, couture, tricot, photos, danse… C’est parfois un détail qui fait la différence. Ce peut être un vrai défi de concilier les goûts de tous à la maison, mais c’est aussi ce qui fait sa richesse et rend votre déco unique.

11. Ne manquez pas d’air ! Au moins une fois par jour, aérez en grand votre lieu de vie et renouvelez l’air. Agrémentez votre chez-vous de quelques plantes reconnues pour assainir l’air. Certaines seraient dépolluantes et en plus elles apportent un côté apaisant. Prenez en compte l’olfactif. Les odeurs ont un fort pourvoir sur les émotions. Alors quelles sont celles qui vous font vous sentir bien? Des odeurs apaisantes ou dynamisantes? De lessive ou plutôt d’huiles parfumées?

12. Faites entrer la lumière naturelle. La luminosité est un élément primordial de votre bien-être, encore davantage en cette saison. Il n’y a qu’à voir tous les bienfaits attribués à la luminothérapie. Alors faites-la entrer! Nous avons la chance d’être dans une région où nous savons ce qu’est le soleil même au plus froid de l’hiver. De simples aménagements vous permettront de mieux profiter de ses rayons: voilages aux fenêtres et jeux de miroirs pour la réfléchir peuvent considérablement augmenter la luminosité de votre intérieur.

13. Pourquoi ne pas vous essayer au Feng shui?! Un art du mieux-vivre chez-soi venu de Chine. Chaque objet aurait selon son usage, sa forme, le matériau dont il est constitué, l’affectation et l’orientation de la pièce, une place spécifique à adopter pour une meilleure circulation des énergies. Une discipline censée favoriser le bien-être et des relations harmonieuses à la maison. Alors pourquoi ne pas tenter d’appliquer quelques principes?

14. Bien au chaud. Être bien chez soi c’est aussi être au chaud quand la saison fraîche arrive. Et si vous vérifiez la classe énergétique de votre logement et en profitiez pour vous renseigner sur ces fameuses aides de l’état pour faire isoler votre maison à moindre frais?

15. Déléguez. Faire appel à une décoratrice ou un home organiser n’est pas réservé qu’aux autres. Que ce soit parce qu’on n’a pas la fibre déco, pas le temps, besoin d’un renouveau ou de mettre de l’ordre dans ce qu’on a le moins envie de trier, elles sont une solution précieuse. A l’écoute de vos besoins et de vos goûts elles vous permettent de créer un espace esthétique, agréable et pratique. Tout en apportant une cohérence dans la décoration, l’optimisation de votre espace et la mise en valeur de votre chez-vous, comme un nouveau souffle.

16. Bien avec l’autre. Etre bien chez-soi c’est aussi être bien avec les autres membres de son foyer. Connaître et respecter l’autre dans sa différence, mieux communiquer pour apaiser les tensions, exprimer ses besoins, savoir faire la paix et effacer l’ardoise. C’est également s’occuper des zones délaissées, les raviver. C’est être capable de rapports harmonieux en ce lieu d’échange et de partage, même si celui avec qui nous partageons est notre chat. Et si l’orage perdure, est-ce que là aussi il n’y aurait pas besoin de réparations, d’un recadrage ou de faire du tri ? Pas du chat, rappelez-vous, c’est vous qui habitez chez lui !

17. Bien dans son corps. On a plusieurs maisons: celle où on est confiné un mois et celles où on est confiné à vie: son corps et sa tête. On ne va pas se leurrer, pour être bien chez soi et avec l'autre (ou seul!), il faut d'abord se sentir bien en soi. Dès lors, changez de regard sur votre physique. Relativisez: ce qui pour vous est un défaut “qui gâche tout” est un détail dans les yeux de l’autre. Défocalisez: vous avez plein d’atouts, choisissez de voir ce que vous trouvez beau chez vous plutôt que le reste. Prenez soin de vous: sport, alimentation, ostéo… Cette fois les petits sont à l'école, on a le temps. C’est même presque des vacances !

18. Bien dans sa tête. Quel regard vous posez sur vous, sur votre vie? On aurait beau être dans le plus bel endroit du monde qu’on ne saurait en profiter si on n’est pas bien dans sa tête. Alors que les gens heureux le sont partout. En ce temps où on ne peut pas aller dehors mais où on peut aller au dedans, c’est le moment là aussi de faire du clair. Alors de quoi êtes-vous fier? Quelles sont les pensées qui ne vous rendent plus service? C’est quoi vos p’tits rêves? Êtes-vous en accord avec la vie que vous vivez? Quels sont vos projets fous auxquels vous pensez avec un sourire ? Comment vous en rapprocher un peu plus aujourd'hui ?

Ce temps d’automne, “demeure d’or et de pluie”*, est une ode au “bien chez soi”. Prendre soin de son nid douillet n’est pas un luxe. C’est un must. Plus qu’un abri, notre chez-nous est l’endroit qui nous sécurise. Derrières nos murs nos barrières se baissent. Ils gardent le secret de nos grandes joies et de nos peines. Alors profitons de ce temps qui nous est offert pour donner vie à l’adage “un esprit sain dans un corps sain”. Dans une maison saine.

* Jacques Chessex, écrivain poète

Marina

Qui je suis

Mes prestations

Ethique & Engagements 

Mentions légales 

© 2018-2020 by Marina Martin, Hypnotist & NLP Practitioner.